Avancement du projet de cahier des charges de l’éconavigation

Ce projet porté par le réseau EcoNav vise à augmenter la lisibilité de l’ensemble des alternatives et projets existants allant dans le sens d’une navigation durable et à encourager une dynamique éco-responsable de l’ensemble de la filière maritime et des usagers. Les actions entreprises comprennent la création de groupes de travail, la mise en relation d’acteur, la rédaction de documents techniques, la mise en place d’un label pour les bateaux équipés, l’organisation de journées thématiques, la participation à des slaons professionnels et grand public etc.

Concrètement, trois thématiques sont couvertes par cette réflexion :

  • bateaux et équipements : un cahier technique de 150 pages, prévu pour être évolutif, a été rédigé grâce à l’expertise de l’ensemble du groupe de travail (réuni en mai et septembre 2010) et notamment d’un partenariat scientifique mis en place avec l’Université de Bretagne Sud ; en parallèle a été établi une première grille d’analyse et d’évaluation du caractère éconautique d’un bateau équipé (plutôt orientée plaisance dans un premier temps). Deux journées thématiques ont aussi été organisées, sur les bateaux du futur (Paris, mars 2010) et les propulsions de demain (Brest, septembre 2010). Pour 2011, il est prévu de travailler à une version plus aboutie de la grille d’analyse et d’affiner le plan d’action pour le lancement du futur label de l’éconavigation courant 2012. Est également prévue l’organisation d’une journée thématique sur “l’éco-conception des navires” et sur “les nouveaux matériaux écologique pour l’aménagement intérieur des bateaux”.
  • pratiques et comportements dans les activités maritimes à terre et en mer : le groupe de travail piloté par Voile de Neptune et la Fondation Nicolas Hulot et supervisé par le réseau EcoNav s’est réuni à trois reprises et a produit une fiche de description destinée à constituer un cadre commun pour la réalisation d’un inventaire des projets existants en matière de sensibilisation à l’éconavigation sur le thème “pratiques et comportements”. Cet inventaire doit permettre d’impliquer de nouveaux acteurs en 2011, en particulier dans les deux régions pilotes que sont la Bretagne et le Languedoc-Roussillon.
  • ports et abris : une journée thématique sur les sédiments portuaires a été organisée le 29 juin 2010 à l’Ecole Centrale de Nantes et un état de l’art des solutions alternatives allant dans le sens d’une navigation durable est en cours de réalisation. En 2011 sera organisée une journée thématique sur les ports du futur (à La Rochelle) et les nombreuses démarches environnementales existant pour les activités portuaires (EcoPorts, Ports Propres, Norme AFNOR, démarche QSE, Pavillon Bleu, Ports Exemplaires…) seront suivies, accompagnées et mises en avant.

Pour le programme REPERE, ce chantier ouvre des réflexions intéressantes sur le rapprochement des parties prenantes, avec une mise en convergence de pratiques régionales, ainsi que sur le processus de construction d’une norme experte qui pourra être appliqué à d’autres sujets.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.