Le 10 avril 2013 : séminaire REPERE

Le séminaire REPERE 2013 a pour but d’élaborer, à partir des projets en cours et des projets terminés, des éléments d’analyse sur les processus de production scientifique et sur les interactions entre recherche et action dans les projets de recherche coopératifs

Ce séminaire donnera une large place aux échanges. Les porteurs des projets, comme les chercheurs, les associations et les organismes de recherche et d’expertise impliqués dans la réflexion sur les interactions sont invités à y participer.

Les travaux du séminaire permettront de s’acheminer vers une synthèse des projets, dont les conclusions et recommandations seront présentées lors du colloque final du programme, au premier semestre 2014.

Programme

10h00

Accueil
Françoise Gaill, CNRS – Institut écologie et environnementIntroduction
Jean-Pierre Alix, CNRS, président du comité d’évaluation du programme REPERE
10h15 En quoi le processus de production scientifique est-il spécifique du fait de son interaction avec des points de vue et des pratiques associatifs ?
Séance animée par Olivier Borraz, CSO CNRS

  • Savoirs des sciences la nature, des sciences humaines et savoirs “profanes” s’associent pour une co-construction des connaissances, Jean Masson, INRA
  • Co-Construction d’une relation durable entre INRA et FNE, Michèle Tixier-Boichard, INRA
  • Mobilité, Accueil et Stratégies Territoriales durables des Espaces Ruraux : pour une co-construction d’une plateforme de recherche-action, Jean-Yves Pineau, Collectif Ville-Campagne (en partenariat avec l’ENS Lyon)
  • Volontaires pour une Observation Citoyenne de l’Environnement, Véronique Granier, Institut Ecocitoyen et Stephan Castel, CESSA

12h30

Déjeuner-buffet

14h00

En quoi l’implication de chercheurs dans un projet de collaboration recherche-société visant à une intervention associative dans la société transforme-t-elle les conditions et les formes de l’action ?
Séance animée par Madeleine Akrich, CSI Mines ParisTech

  • Prise en compte de la dimension patrimoniale dans la définition de la durabilité des modes d’exploitation des ressources aquatiques, Patrick Prouzet, IFREMER
  • Conservation de la biodiversité en région méditerranéenne : une interface recherche – gestion pour identifier les enjeux et alimenter les processus de décision, John Thompson, CNRS
  • Place des méthodes alternatives en expérimentation animale dans le domaine santé-environnement : prise en compte des attentes sociétales, Ginette Vastel, INERIS
  • Retour sur une collaboration entre chercheurs et associations autour de la précarité énergétique, Virginie Viéri, association Ecopolenergie (en partenariat avec le Centre Norbert Elias, CNRS Provence)
  • Payer pour l’environnement? REDD&PSE entre marchandisation et développement équitable, Alain Karsenty, CIRAD et Aurélie Vogel, GRET
  • Reconnaissance  sociale et réglementaire de l’innovation variétale par la sélection participative pour les agricultures biologique et paysanne, Bérangère Storup, Fondation Sciences citoyennes (en partenariat avec l’INRA SAD)
16h30 Présentation de l’enquête auprès des tiers-veilleurs des projets : esquisse d’ensemble
Jean Baptiste Narcy et Agathe Dufour, AScADiscutant : Marcel Jollivet, NSS
17h00 L’analyse du grand témoin
Bernadette Bensaude Vincent, CETCOPRA Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne

18h15

Les attendus du programme REPERE
Claire Hubert, chef du service de la recherche, CGDD, MEDDE

18h30

 Fin de la Journée

 

Vous aimerez aussi...