Réseau environnement santé : “Changement de paradigme en Santé – Environnement”

Fiche_RES

Projet coordonné par Soléane Duplan – Réseau environnement santé (RES)

Le RES a pour principal objectif de “mettre au cœur des politiques de santé et d’environnement les questions de santé-environnement” (perturbateurs endocriniens, maladies chroniques, maladies et risques émergents comme l’hypersensibilité, alimentation), notamment à travers des “campagnes visant à sensibiliser l’opinion publique ainsi que les responsables politiques et économiques”. Il compte parmi ses membres des ONG généralistes, des associations de professionnels de santé, de scientifiques et de malades. Le plus souvent, les problèmes de santé-environnement “ne peuvent pas être analysés avec les concepts classiquement acceptés jusqu’à ce jour et conduisent à imaginer un nouveau paradigme pour évaluer le risque” — auxquels les malades doivent être associés.

Afin d’alimenter ce débat public et de contribuer à la décision publique, le RES propose d’organiser deux journées d’information (pour faire l’état des connaissances), des rencontres régionales (permettant de “développer une information plus proche des populations, notamment via les médias régionaux”) et deux enquêtes de terrain (pour mettre en évidence la réalité du problème) consacrés à l’hypersensibilité et aux perturbateurs endocriniens. L’enquête hypersensibilité sera conduite par l’association de malades SOS-MCS et une association de professionnels de santé, ainsi qu’auprès des mutualistes adhérant à la Mutuelle Familiale. La campagne de biomonitoring du Bisphénol A sera conduite en partenariat avec une association de professionnels de santé de la Région Nord-Pas-de-Calais (CRAPSE 59-62).

Écoutez Soléane Duplan parler du projet au micro de Sapience :