Vivagora : “Coexpertise sur les revêtements utilisant des nano-composés (CoExNAno)”

Fiche_COEXNANO

Projet coordonné par Dorothée Benoît-Browaeys – Vivagora

Durant 11 mois, entre mai 2010 et avril 2011, l’association VivAgora a expérimenté une procédure originale de coexpertise entre parties prenantes concernées par le développement des nano-revêtements, c’est-à-dire des revêtements utilisant des composés à base de nanoparticules. Cette procédure, COEXNANO, a cherché à coconstruire un état des connaissances scientifiques et socioéconomiques relatif à six types de nano-revêtements à base de nano-argent ou de nanotitane, et un panorama des incertitudes et interrogations concernant leurs bénéfices et leurs risques.

La procédure a abouti à deux types de résultats. Du point de vue scientifique, il est impossible d’affirmer que les bénéfices des revêtements à base de nanotitane sont supérieurs aux risques, et inversement, alors que les revêtements à base de nano-argent, ceux intégrés dans les textiles notamment, créent un risque de libération de nanoparticules dans l’environnement. Du point de vue des opinions des parties prenantes, les produits à base de nano-argent ont été désignés sur une échelle de soutenabilité comme devant être restreints à des applications médicales en milieu hospitalier.

COEXNANO suggère finalement qu’il est essentiel de mettre en place une veille associant les parties prenantes et permettant de prendre en compte l’évolution des connaissances scientifiques et socio-économiques pour ajuster la production des nanorevêtements, et au-delà les nanoproduits en général, à la demande sociale.