“Co-construction d’une relation durable entre INRA et FNE”

Projet coordonné par Bénédicte Herbinet – Institut national de la recherche agronomique

Fiche_FNE_INRA

L’objectif de ce projet est de construire conjointement une relation structurée et pérenne entre un organisme public de recherche sur les champs de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement – l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) – et une association porteuse d’enjeux environnementaux – France Nature Environnement. Il s’inscrit dans deux priorités thématiques de la stratégie nationale du développement durable : consommation et production durables, conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles.

Cette co-construction d’une relation durable entre INRA et FNE s’appuiera sur un bilan des relations ponctuelles existantes INRA-FNE et une analyse des expériences de chaque partenaire dans le dialogue science-société. Elle passera par la définition ex ante d’une démarche puis sa conduite autour des étapes clés suivantes : mettre en place un comité de liaison, définir le cadre de dialogue, se comprendre, identifier un ou plusieurs thèmes d’intérêt commun, approfondir et partager, se transformer, se réengager. Dès le démarrage, les cibles et critères d’évaluation de la qualité du processus seront précisées, et en phase finale une analyse a posteriori sera menée et diffusée afin de dégager des enseignements pour transposer la démarche à d’autres situations (c’est-à-dire d’autres binômes) et identifier les voies d’une implication plus forte d’une organisation de la société civile dans les réflexions et orientations de recherche de l’INRA. Le projet inclura le choix d’un thème et son approfondissement pour tester et éprouver le cadre de dialogue élaboré ex-ante.

De façon subsidiaire à l’objectif principal du projet, ce test pourrait faire émerger des questions à la recherche transformables en questions de recherche, ou des attentes particulières sur des orientations, objets ou modalités de la recherche agronomique.

Ce projet s’inscrit dans l’axe thématique “Consommation et production durables” de la SNDD.