Retour sur une collaboration entre chercheurs et associations autour de la précarité énergétique

Fiche Précarité énergétique

Projet coordonné par Suzanne de Cheveigné – Centre Norbert Elias (EHESS et CNRS)

Nous proposons un projet combinant un volet interne réflexif, un volet d’enquête auprès des organismes de recherche et des financeurs concernés, enfin un volet valorisation. Dans un premier temps nous chercherons à approfondir la réflexion entre chercheurs et associations à partir de notre expérience commune, ce qui nous permet d’analyser la dimension quotidienne d’une collaboration entre structures de la société civile et chercheurs. Pour la prolonger, nous organiserons une réunion du réseau RREP spécifiquement consacrée à la question.

Pour aller au delà et répondre à la préoccupation d’engager les organismes de recherche à un niveau plus politique, il nous semble nécessaire de dépasser le seul retour d’expérience, néanmoins indispensable. Nous proposons donc d’associer les deux tutelles principales du Centre Norbert Elias, le CNRS et l’EHESS, à cette réflexion. A cette fin, nous prévoyons de mener des entretiens au niveau des directions de l’EHESS et de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS, afin de mieux cerner leur position face à la question des relations avec les organisations de la société civile. Le projet devrait ainsi être l’occasion de préciser les conditions d’engagement des organismes, au delà de notre seul cas. Il nous semble pertinent d’interroger aussi les financeurs du projet (ADEME et PUCA) à cette démarche ainsi que les services administratifs qui ont eu à gérer notre projet , afin de mieux comprendre les obstacles pratiques qui peuvent se rencontrer.

Nous engagerons enfin des activités de valorisation de notre travail commun par des communications dans des colloques et des publications.

Ce projet s’inscrit dans l’axe thématique “Démographie, immigration, inclusion sociale” de la SNDD.