Volontaires pour l’Observation Citoyenne de l’Environnement

Fiche_VOCE

Projet coordonné par Philippe Chamaret – Institut Ecocitoyen pour la Connaissance des Pollutions (IECP)

À 40 kilomètres de Marseille, entre l’Etang de Berre et le Golfe de Fos, nous cherchons à mieux connaître les pollutions et leurs effets, afin de permettre l’information des décideurs et des citoyens. Cette région connaît depuis 40 ans les effets d’une des plus importantes zones industrielles d’Europe. Aux retombées économiques bénéfiques des premières années se substituent aujourd’hui la question des risques environnementaux, issus d’ une combinaison d’ émissions polluantes multiples (transports, pétrochimie, sidérurgie, mais aussi agriculture et tertiaire). Pourtant, il existe peu de données sur l’état environnemental de ces territoires, hormis les mesures des polluants les plus classiques réalisées dans un cadre réglementaire.

Notre objectif est de créer, par la voie du volontariat d’observation de l’environnement, une relation directe et réciproque entre les citoyens et le monde de la recherche. Il s’agit de disposer, en tant que données scientifiques, des observations profanes mais permanentes des habitants sur leur environnement et leur santé, et de permettre aux citoyens d’accéder à la connaissance issue de l’activité scientifique afin de participer à la gouvernance de leur territoire.

Nous établirons un diagnostic portant sur les indicateurs environnementaux des milieux naturels pouvant être traités par l’analyse scientifique, et sur les organisations de la société civile constituées localement, afin de définir les missions, l’organisation et les moyens nécessaires à un tel groupe de volontaires. Ce premier projet sera soumis à validation par une consultation publique des futurs volontaires.

Puis nous établirons le groupe exécutif dédié à la mise en place des actions des volontaires. Enfin, une opération pilote sera menée pour tester le fonctionnement et l’échange d’informations entre volontaires et scientifiques. A l’issue de ce test sera élaborée une méthodologie de montage d’un co-pilotage de la recherche par le volontariat.

 

Ce projet s’inscrit dans les axes thématiques “Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles” et “Santé publique, prévention et gestion des risques” de la SNDD.