Les projets labellisés suite à l’AMI

En s’appuyant sur la commission pluraliste,  le MTES a lancé fin 2016 un appel à manifestation d’intérêt (AMI) en vue d’une labellisation des
collectifs engagés dans la recherche participative environnementale, l’objectif étant d’étendre la communauté déjà constituée autour du programme REPERE, en donnant plus de visibilité aux acteurs qui partagent la même conception d’une recherche ouverte sur la société.
Pour classer les quinze projets sélectionnés, quatre axes descriptifs ont été mobilisés à partir de travaux antérieurs du MTES :

  • les thématiques à l’étude (eau, air, écosystèmes, énergie, changement climatique, risques…) ;
  • le pilotage du projet (soit par une équipe de recherche, soit par une association) ;
  • le type d’ appuis aux politiques publiques (émergence d’un enjeu, plaidoyer pour une prise en compte, méthodes et références pour l’action) ;
  • les finalités du partenariat recherche – société civile (rapprochement institutionnel pour mieux travailler ensemble, accord conjoncturel pour peser dans une controverse, coalition de cause
    pour l’émergence d’une problématique et son traitement).

Ce travail de classification des projets a permis de prendre acte d’une proximité relative des projets par rapport au cœur de cible de REPERE représenté par le partenariat recherche-société civile, l’appui aux politiques publiques et les thématiques du MTES.