ECOLOCAL – Futur Narbona Repenser le territoire et la ville de Narbonne avec l’expérience, le savoir-faire et le savoir-être de chacun dans le contexte du changement climatique et des mutations sociales, économiques et écologiques

Automne 2014 à date indéterminée

Partenaires du projet

Association ECOLOCAL

Joël Aubé, membre de la direction collégiale – contact@narbona.org – 07 62 44 83 05
L’association environnementale habitante ECOLOCAL a mis en place en démarche de diagnostic territorial et de prospective habitants sur l’agglomération narbonnaise, autour des enjeux climatiques et environnementaux, ainsi que des transitions écologiques. http://narbona.org

UMR 5206 TRIANGLE (CNRS, École Normale Supérieure de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Université Jean Monnet Saint-Etienne, Institut d’Etudes Politiques de Lyon)

Guillaume Faburel, responsable de l’Axe études urbaines, professeur des universités, Université Lumières Lyon 2.
guillaume.faburel@univ-lyon2.fr – 06 87 21 29 04
L’UMR TRIANGLE est un laboratoire de recherche en sciences politiques et analyse de la pensée politique. Son axe Études urbaines s’intéresse notamment à la diversité des recompositions et normalisations en jeu dans les grands territoires de l’urbain (techniques, sociales, écologiques, institutionnelles…), sous l’angle des résistances auxquelles elles peuvent donner lieu, et des (ré)appropriations tant dans le champ institutionnel des politiques publiques, que dans des espaces intermédiaires construits à partir de réseaux d’acteurs, ou encore dans l’infrapolitique des engagements ordinaires. http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique207

Présentation du partenariat

Le partenariat avec la recherche a été formalisé dans le cadre de la réponse à l’AMI « Paysages, Territoires et Transitions » dont l’association ECOLOCAL est l’une des six équipes lauréates. Plus ponctuellement et sur projet, le partenariat repose également sur des conventions bilatérales de recherche-action (ex : stages recherche, enquête habitante). A la croisée de ces deux formalisations, l’UMR Triangle accompagne l’association dans le suivi en temps réel de l’évolution des cadres, normes et outils de l’action territoriale, qu’elle soit du ressort de la planification spatiale, de la prospective socio-écologique ou des formes d’engagement. L’UMR Triangle est également impliqué dans l’animation des débats, depuis la participation à la conférence prologue d’octobre 2015 jusqu’à la tenue de quatre ateliers réguliers réflexif (quel positionnement d’ECOLOCAL et type de pratique ?) et prospectif (quel récit territorial du devenir écologique, utopique ou dystopique, de la Narbonnaise) sur les six derniers mois.

Présentation du projet

En réponse aux enjeux climatiques (montée des eaux et inondations croissantes, érosion et salinisation des sols, îlots de chaleurs et épisodes de canicule…) et aux incertitudes induites (en termes de prospective territoriale, de conséquence de l’action…), ECOLOCAL a engagé une démarche de démocratisation de l’action territoriale, par la réalisation d’enquête habitante, l’animation de débats, l’interpellation des institutions locales, etc.

Le projet Futur Narbona s’inscrit dans le long terme ; il se fera sous la forme d’une recherche-action permanente est se décline en plusieurs phases.

Les trois premières phases du projet Futur Narbona préfigurent la création d’une « Université du territoire de Demain » ou Université de l’intelligence de l’habiter en relation avec les mutations des systèmes écologiques et sociaux.

Lieu où les habitants interrogent en permanence les capacités d’adaptation du territoire face au dérèglement climatique dans le but de créer des projets répondant à leurs besoins en équilibre avec les capacités de charge des milieux écologiques.

L’Université du Territoire de Demain pourrait être le laboratoire pour une reproduction sur d’autres territoires.

L’année 2015 / 2016 a été une année de faisabilité et de conceptualisation du projet.

Trois phases préliminaires sont nécessaires à la création de l’université et sont destinées à la construction, à la mise en situation et à la pratique des méthodes et des outils développés par ECOLOCAL pour aider les habitants à s’approprier le processus de transitions par la co-construction. Les phases seront simultanées et potentiellement en déphasage sur plusieurs zones du territoire. Et chaque phase décline des objectifs précis :

Phase 1 : favoriser la capacitation des habitants

Phase 2 : créer un binôme Habitants / Étudiants

Phase 3 : constituer des assemblées Habitants AGORA NARBONA

Phase 4 : créer une Université du Territoire de Demain.

  •  Repenser la ville et le territoire de la Narbonnaise ;
  •  Anticiper les enjeux territoriaux liés au dérèglement climatique ;
  •  Assurer la mémoire du travail accompli, notamment afin de respecter l’ensemble des personnes investies ;
  •  Élaborer un schéma de cohérence écologique territorial.

Les apports du projet à la thématique environnementale

Les apports attendus en termes d’accompagnement scientifique concernent d’une part l’analyse des formes diversifiées de l’engagement, et notamment d’une infrapolitique encastrée dans la réforme « écologique » des modes de vie, face aux enjeux transitionnels, et de l’autre les changements intervenus dans les politiques de planification locale au contact de la mobilisation habitante initiée par ECOLOCAL et des scènes participatives ainsi ouvertes.

A cet égard, diverses figures de transitions ont d’ores et déjà été identifiées par les habitants lors des travaux menés. Cette substantification ne doit pas voiler une volonté plus générale de changement politique dans la construction de l’habiter des territoires. Elle traduit davantage une approche pragmatique (par les prises territoriales) des enjeux écologiques qu’une pré-catégorisation de l’action.

Les apports du projet pour les partenaires

ECOLOCAL construit un projet habitant de diagnostic et prospective habitants de la Narbonnaise, notamment en valorisant d’autres formes de savoirs que ceux mobilisés dans les expertises territoriales : savoirs architecturaux vernaculaires, savoirs sociaux de l’entraide, savoirs associatifs de l’animation… Concrètement, ECOLOCAL ambitionne de créer des récits, utopiques et dystopiques, des devenirs écologiques de la Narbonnaise.

Par la prise en compte des nouvelles formes d’engagement (plus ancrées dans la quotidienneté et enchâssées dans les trajectoires habitantes), ECOLOCAL cherche à traduire ce projet habitant en des réalisation concrètes, aussi bien par l’imbrication des modes de vie dans un récit territorial partagé (simplicité, ralentissement…) que par la tenue d’un espace de débats (Agora Narbona).