Pourquoi l’électricité verte est-elle moins coûteuse ?

En dépit de l’ouverture du marché de l’électricité dans l’hexagone il y a plus d’une dizaine d’années, les fournisseurs alternatifs se font de plus en plus rares. Pour cause, un virage à 180° vers une énergie considérée comme « verte ». À juste titre, puisqu’elle est issue de sources renouvelables telles que le solaire, l’éolien… Cependant, l’énergie verte étant produite de manière écoresponsable, d’aucuns entretiennent le mythe sur le coût élevé de cette nouvelle énergie. Si cela pouvait avoir de l’écho il y a quelques années, ce n’est actuellement plus le cas. Voici l’essentiel à savoir sur le prix électricité verte.

Concrètement, l’électricité verte c’est quoi ?

L’électricité verte désigne tout simplement l’électricité produite exclusivement à partir de sources renouvelables et inépuisables. On parle donc des ressources de la planète telles que le soleil, le vent, l’eau… S’inscrivant à point dans un contexte de transition écologique, l’électricité verte est peu polluante et participe à la protection de l’environnement ; tout le contraire des énergies fossiles !

Dans les faits, pour produire de l’électricité verte, voici les différentes sources d’énergie qui peuvent être exploitées :

  • l’énergie solaire à travers les panneaux photovoltaïques ;
  • l’énergie hydraulique à travers l’eau ;
  • l’énergie géothermique, produite à partir des éléments extraits du sol ;
  • l’énergie éolienne à travers le vent ;
  • l’énergie marine, obtenue à travers la force des marées et des vagues ;
  • l’énergie puisée de la biomasse, produite grâce aux matières organiques (biogaz, gaz de stations d’épuration d’eaux usées, bois, gaz de décharge).

Prix électricité verte : les différentes offres du marché

De plus en plus de fournisseurs proposent aujourd’hui aux consommateurs des offres d’électricité verte. Quoique lorsqu’on parle d’électricité verte, l’électricité que vous recevez chez vous n’est pas à 100 % renouvelable.

Dans l’hexagone, il faut savoir que cette électricité est directement injectée dans le réseau. Celle-ci est distribuée à l’ensemble des consommateurs raccordés au réseau, peu importe leur fournisseur d’énergie ou le contrat d’électricité auquel ils ont souscrit. Autrement dit, l’électricité verte se mélange à l’électricité provenant de diverses autres sources. On peut considérer qu’il s’agit là de la faille (au niveau de la distribution exclusivement) de l’appellation « verte » conférée à cette énergie.

Réellement, l’évocation des offres vertes signifie simplement que le fournisseur doit pouvoir justifier l’achat d’autant d’électricité renouvelable que la consommation des clients souscrivant à des contrats d’électricité.

Les raisons du coût réduit de l’électricité verte

Comme mentionné plus haut, l’électricité verte se mélange à l’électricité produite à partir d’autres sources ! Ainsi, le surcoût est amorti par les fournisseurs qui eux n’auront qu’à prouver qu’ils ont acquis l’équivalent en énergie verte de la consommation des clients ayant souscrit à des offres.

Par ailleurs, il ne s’agit pas là de la seule raison de cette baisse en matière du prix électricité verte. En effet, le développement des centrales de production d’énergie verte étant au centre des politiques européennes, mais aussi françaises, les pouvoirs publics prennent des dispositions. Lesquelles se manifestent sous forme de subventions visant à soutenir la transition énergétique, comme les aides pour les panneaux photovoltaïques.

À noter que les objectifs fixés par les ministres de l’UE, en l’occurrence ceux de l’environnement et de l’énergie, prévoient que d’ici 2030, l’énergie verte représente près de 30 % de la consommation. Un taux que la France envisage de porter à 32 % d’ici la même échéance grâce à la loi sur la Transition-énergétique.

Toutefois, il convient de savoir que les offres de biogaz et d’électricités vertes pures et à proprement parler coûtent plus cher. En effet, on enregistre un écart des prix électricité verte d’à peu près 2 euros/MWh par rapport à leurs équivalents non renouvelables. Cela s’explique notamment par un coût de production plus élevé et un nombre encore insuffisant de producteurs.

prix électricité verte
Produire de l’électricité verte à partir de panneaux solaires.

Les principaux fournisseurs d’électricité verte en France

Il est indéniable que le marché de l’énergie verte est en pleine expansion. À ce titre, de plus en plus de fournisseurs mettent à disposition des offres intéressantes d’électricité verte. Pendant que certains proposent exclusivement des offres d’électricité renouvelable, d’autres proposent aussi bien des solutions standards que des solutions vertes. On peut citer par exemple : EDF, Engie, Sélia, Planète OUI, Urban Solar, Enercoop, GreenYellow, Proxelia, TotalEnergies, Eni, etc.

Prix électricité verte : ce qu’il faut prévoir

De façon réaliste, il n’est pas possible de définir avec précision un montant en matière de prix électricité verte, un peu c’est le cas avec l’électricité standard. Les fournisseurs d’électricité renouvelable sont libres de fixer un tarif de souscription différent, de même que le prix du kWh d’électricité consommé. Un prix du kWh qui lui-même dépend des jours et des heures.

Et comme pour l’électricité grise (standard), les fournisseurs appliquent le même principe. Plus cher elle est achetée, plus cher elle est revendue.

Laisser un commentaire

Programme Repère